Voir Naples, et mourir...

Voir Naples, et mourir…


[ Road Trip en Italie #1 – Aout 2016
#2 Isola Di Procida#3 Les secrets de Pompéi#4 Isola Di Stromboli#5 Isola Di Lipari#6 Isola Di Vulcano#7 Ascension au sommet de l’EtnaRome, Antique et Authentique ]

« Voir Naples et mourir »– « Vedi Napoli e poi muori » (traduction réelle: vois Naples et puis meurs!), voilà une expression forte de sens au point que c’est cette phrase qui me vient constamment à l’esprit dès l’évocation de la ville de Napoli.
Je ne vais pas tenter de vous expliquer d’où vient cette citation, vous trouverez les différentes versions sur le site Sorrente.it

Je vais me contenter de commencer mon carnet de voyage de 2 semaines en Italie dont le point de départ fut Naples.

Le fil conducteur de ce petit road trip était les volcans d’Italie. Vous l’aurez deviné, il nous fallait commencer par le volcan le plus célèbre de l’histoire Antique.

Nous avions donc posé nos valises sacs de baroudeurs le temps d’un week-end à Naples. Les vols sont directs depuis Bordeaux, et j’avais tellement entendu de préjugés sur cette ville, que je me devais de les vérifier par moi-même…

Nous avons atterri à l’aéroport international de Naples-Capodichino un vendredi d’aout, à 8h du matin, et la chaleur humide et étouffante était déjà bien présente dès la sortie de l’avion.
Nous avions réservé un petit appartement sur Air B&B, non loin du centre historique, ce qui nous laissait la journée pour arpenter la cité Napolitaine et découvrir ce qu’elle avait à nous offrir. Je n’avais absolument rien anticipé de cette journée. On s’est donc laissé porter par notre intuition, ce qui nous a conduits dans un premier temps sur l’un des points culminants de la ville, au Château médiéval Sant’Elmo.
Nous ne l’avons pas visité, bien qu’il dispose d’une terrasse panoramique, nous avons préféré profiter de la vue qui était déjà impressionnante depuis la rue, sur la baie et surtout sur le Mont Vésuve.


Puis nous sommes descendu au coeur de la ville, en zigzaguant entre taxis et scooters déchainés dans les rues en pavés, étroites et escarpées. Une vraie jungle citadine.
Une ballade qui nous a plongé dans l’effervescence de cette métropole méditerranéenne.
Et c’est par un pur hasard, que nous sommes arrivé à la Galleria Umberto I. Un vrai bijou architectural où j’avais bien l’intention de m’arrêter.



Notre visite de Naples a finalement été très brève, puisque les deux jours qui ont suivi étaient consacré à la découverte du Vésuve, de Pompéi et d’une des îles de la baie : Procida.

Concernant les préjugés, à aucun moment nous nous sommes senti en insécurité. Bien entendu nous avons fait attention à nos sacs, mais le risque n’est-il pas le même à Paris, Londres, Barcelone ou Rome ? Les touristes n’ont rien à craindre par la mafia qui se fait plutôt discrète. Bon ok, si vous ouvrez l’oeil aux abords des petits commerces, il se peu que vous démasquiez quelques Parrains ^^ Mais sachez que les voyageurs sont bien plus respectés par les Napolitains que par les Parisiens. En ce qui me concerne j’étais bien plus détendue dans les rues de Naples que dans celles de Rome 15 jours plus tard.
Autre cliché qui s’est révélé être vrais : les meilleures pizzas, c’est bien à Napoli que vous les dégusterez.


Napoli

Vesuvio

Alors ? Napoli ça vous dit ?

Classés dans :,

Cet article a été écrit par Zellecgo le 8 février, 2017 6:25

11 commentaires

  • Michèle Ganne says:

    De mon Auvergne natale, en ce jour de février gris et froid, un petit voyage en images dans cette belle ville de Naples, cela fait un bien fou !!!

  • tania says:

    merci pour la balade
    j espère y aller en 2017
    j ai adoré la Sicile et pareil je ne me suis pas fait mangé par la Mafia
    très bonne hospitalité
    tellement génial que j espère y retourner en 2017
    je crois que 2017 va être une année Italienne

  • tbrunette says:

    J’ai prévu d’aller sur la côte Amalfitaine en juin, sans m’arrêter à Naples car j’ai entendu dire que c’était une ville plutôt salee. Ma curiosité aurait quand même voulu que je la visite mais sur 1 semaines de voyage, je préfère me concentrer sur les petits villages de la côte, tant pis pour les bonnes pizzas 🙂

    • Zellecgo says:

      Je pense que sur la côte Amalfitaine tu auras bien l’occasion de gouter de délicieuses pizzas 😉 Naples était pour moi plus un point de départ qu’une destination à visiter, mais je ne regrette pas l’aperçu que j’ai eu !

Commentaires