Les eaux d'Evian et du Léman

Les eaux d’Evian et du Léman


Après notre passage à Thonon les Bains, c’est dans cette ville thermale et colorée, que nous avons posé nos valises pour la soirée, pour découvrir Les eaux d’Evian et du Léman.

Située au coeur de la rue piétonne, la buvette Cachat, édifiée en 1903 par l’architecte Jean Hébrard, est un chef-d’oeuvre de l’Art Nouveau. Pendant la saison estivale, elle abrite une exposition sur les produits de la marque Evian.



C’est en 1790, que l’eau d’Évian s’est faite une réputation d’eau bénéfique pour la santé grâce au comte Jean Charles de Laizer. Au cours d’une promenade, le comte de Laizer se désaltère à l’eau de la fontaine Sainte-Catherine sur la propriété d’un dénommé monsieur Cachat. Le comte de Laizer, souffrant de maux de reins et du foie, en boit régulièrement au cours de ses promenades et constate une amélioration sensible de sa santé. Il vante alors les mérites de cette eau  » miraculeuse  » et des médecins commencent à en prescrire la consommation. Le succès est si rapide que M. Cachat enclot sa source et se met à vendre l’eau.

La source Cachat, anciennement appelée « fontaine Sainte Catherine » située en face de la buvette, est la plus célèbre d’Evian, où l’eau minérale naturelle evian coule en permanence à une température de 11,6°. Aujourd’hui cette source est libre d’accès, et habitants comme touristes peuvent s’approvisionner gratuitement.


Et puis Evian c’est aussi les bords de rive du Lac Léman, qui nous ont offert ce soir-là une palette de couleurs et un coucher de soleil flamboyant.







La Suisse juste en face.

Classés dans :,

Cet article a été écrit par Zellecgo le 27 novembre, 2015 10:52

Commentaires