Isola Di Procida

Isola Di Procida


[ Road Trip en Italie #2 – Aout 2016
#1 Voir Naples, et mourir#3 Les secrets de Pompéi#4 Isola Di Stromboli#5 Isola Di Lipari#6 Isola Di Vulcano#7 Ascension au sommet de l’EtnaRome, Antique et Authentique#9 Rome, Romantique et Atypique ]

Premier réveil à Naples, il est 6h et il fait déjà très chaud. Initialement nous avions prévu de monter au Vésuve puis de visiter Pompéi. Tennis aux pieds, on part se chercher un petit déjeuner avant de prendre le métro en direction de la gare. Arrivée à la gare, la compagnie ferroviaire est en grève. C’était le moyen le plus économique de se rapprocher du Vésuve. On prévoit alors un plan B, qui est en fait le programme du lendemain : se rendre sur la Bellissima Isola di Procida.

On reprend le métro pour rentrer à l’appartement, on enfile nos maillots de bain et on troc nos baskets contre nos tongs, puis on repart en toute vitesse prendre le ferry. C’est un peu la course, la matinée a déjà filé, mais après 45 minutes de croisière, c’est en début d’après-midi que l’on découvre enfin les jolies couleurs de Procida.


Isola Di Procida

Procida est la plus petite des îles (3,7 m² de superficie) situées dans le golfe de Naples.
Elle est encore assez méconnue avec sa voisine Ischia, puisqu’elle a été oubliée du tourisme de masse. Et c’est là que le charme opère. Pendant que Capri est prise d’assaut par les touristes, le calme et la tranquillité sont de mise sur cette île préservée, presque secrète.

Isola Di Procida

Notre objectif numéro 1 : trouver une petite plage pour se rafraichir et profiter un peu de la Dolce Vita qui règne sur ce petit bout de terre. Je me renseigne rapidement sur mon smartphone (merci les forfaits internationaux), et notre choix se porte sur la Spiaggia del Pozzo Vecchio. Son itinéraire nous fait passer par des ruelles si étroites que les voitures doivent rabattre leurs rétroviseurs pour passer. Une jolie ballade pour découvrir les recoins de cette perle Italienne.
Arrivés à la Spiaggia del Pozzo Vecchio, nous découvrons une petite baie en forme de fer à cheval, avec sa plage de sable noir, puisque l’île est d’origine volcanique.



Isola Di Procida



Isola Di Procida



Isola Di Procida


Puis en repart arpenter les rues du bourg médiéval fortifié. Les lumières de la fin de journée font ressortir les couleurs ocre et doré de l’île, ce qui démultiplie son charme.
On descend sur le port de pêche, pour profiter d’une terrasse encore ensoleillée. Le décor est digne d’une aquarelle.

Isola Di Procida



Isola Di Procida



Isola Di Procida

Le dernier ferry pour rentrer à Naples était peu après 20 heures. Ce qui nous a permis de profiter d’un coucher de soleil flamboyant sur l’horizon, et d’admirer Procida une dernière fois, scintillant depuis la Mer Tyrrhénienne. Je vous avoue que ce début de soirée fait partie de mes plus beaux souvenirs d’Italie. Le ferry a mis plus d’une heure pour nous ramener à Naples. Bien plus gros qu’à l’aller, et disposant d’un bar, nous avons passé le trajet sur le pont à siroter une bière, admirant la tombée de la nuit sur les iles et le Vésuve…

Isola Di Procida



Isola Di Procida

Isola Di Procida

Isola Di Procida

Isola Di Procida

Isola Di Procida

Isola Di Procida

Alors ? Conquit par la Bellissima Isola di Procida ?

Classés dans :,

Cet article a été écrit par Zellecgo le 9 février, 2017 9:13

6 commentaires

Commentaires