Ascension au sommet de l'Etna

Ascension au sommet de L’Etna


Après avoir contemplé la baie de Naples depuis le Vésuve, être monté au bord du cratère du Stromboli de nuit, puis avoir observé les fumerolles du Vulcano, il était temps de compléter ce voyage en effectuant l’Ascension au sommet de l’Etna.
Nous avions rejoint les côtes siciliennes depuis les Îles éoliennes en hydroglisseur (1h05 jusqu’à Milazzo). Puis de Milazzo, nous avions pris un bus jusqu’à l’aéroport de Catane (environ 2h), et de là, nous avions loué une voiture pour nous rendre à Nicolosi (30 minutes de route).
Nicolosi est une commune au nord de Catane, à l’entrée du parc de l’Etna, où nous avions réservé une chambre pour 2 nuits dans une petite ferme au pied du volcan.
Nous étions le 14 aout, veille d’une fête religieuse bien plus respectée en Italie qu’en France. Et pourtant nous avions bien prévu d’effectuer l’ascension au cratère sommitale de l’Etna le 15 aout. Notre hôte aura réussi à nous réserver un guide, l’un des rares à travailler en ce jour férié, ce qui n’était pas pour nous déplaire puisque nous aurons été très peu nombreux à nous rendre sur l’Etna ce jour-là… L’ascension de l’Etna est très réglementée et ne peut se faire qu’en compagnie d’un guide volcanologue.

Du haut de ses 3340 mètres d’altitude et 1200 km 2 de superficie, l’Etna est le plus haut volcan actif d’Europe et l’un des plus actifs du monde avec presque cent éruptions au cours du XXe siècle.

Après avoir rencontré notre guide et le reste du groupe au restaurant « La Cantoniera » (1920 m), nous prenons le téléphérique pour monter à 2500 m d’altitude. De là nous prenons un bus 4X4 pour monter à 2920m (limite autorisée sans guide). Puis nous pouvons enfin commencer la randonner vers les cratères sommitaux à travers un paysage lunaire et irréel.
L’activité constante de l’Etna fait de son cratère principal une véritable bombe à retardement, dont la chaleur s’échappant du sol vous brulerait le corps, et l’odeur de soufre vous prend à la gorge. Pour notre sécurité, nous devons porter un casque comme au Stromboli.

Il est clair que l’Etna aura été jusqu’à présent ma plus belle expérience volcanique.

Ascension au sommet de l'Etna



Ascension au sommet de l'Etna


Ascension au sommet de l'Etna

Ascension au sommet de l'Etna


Ascension au sommet de l'Etna


Ascension au sommet de l'Etna

Ascension au sommet de l'Etna

Ascension au sommet de l'Etna

Ascension au sommet de l'Etna


Ascension au sommet de l'Etna

Ascension au sommet de l'Etna

Ce qu’il faut savoir pour l’Ascension au sommet de l’Etna

– Il est obligatoire de prendre un guide pour aller au delà de 2920 mètres d’altitude. Vous vous trouvez sur une zone de haute montagne, mais qui plus est sur un volcan en activité, donc les consignes de sécurité sont à prendre au sérieux !!!

– Nous avons effectuer l’ascension avec Pietro La Rosa de Etna Touring, allez y les yeux fermé, ce guide volcanologue connait l’Etna comme sa poche !

– Vérifiez la météo avant de partir et privilégiez un jour de temps clair pour apprécier au mieux la vue et les paysages lunaires à perte de vue.

– Même si il fait beau, la météo peut vite changer en montagne, prévoyez un coupe vent imperméable ainsi que des vêtements chauds celons la saison, vous montez tout de même à plus de 3000 mètres… Crème solaire indispensable !!!

– Si toute fois vous avez décidez de venir en tongue et en marcel, l’agence d’Etna Touring peux vous prêter le nécessaire gratuitement, mais qu’on se le dise, mieux vaut être à l’aise dans ses propres baskets …

Info Rando


Ascension au sommet de l'Etna

Petite vidéo, pour mieux profiter du panorama

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager sur Pinterest ou laisser un petit mot !

[ Road Trip en Italie #6 – Aout 2016
#1 Voir Naples, et mourir#2 Isola Di Procida#3 Les secrets de Pompéi#4 Isola Di Stromboli#5 Isola Di Lipari#6 Isola Di Vulcano#8 Rome, Antique et Authentique#9 Rome, Romantique et Atypique ]

Classés dans :, ,

Cet article a été écrit par Zellecgo le 4 septembre, 2017 7:50

5 commentaires

Commentaires